Littérature - Haïkus

Qu'est-ce qu'un "Haïku" ?

L’origine de la poésie japonaise débute sous l’ère Heian (794-1185).

Les japonais utilisaient jusqu’alors les kanji (idéogrammes chinois).

Ce mode d’écriture ne permettait que l’acquisition de la culture chinoise.

Se développe par la suite les "syllabaires", (hiragana et katakana, qui sont des symboles phonétiques qui n’ont pas de sens particuliers). Ils permettront l’essor de la littérature japonaise.

Le "Tanka" date de l’ère Heian, c’est un poème court de 31 syllabes réparties en cinq vers de 5/7/5 – 7/7 pieds. Il se présente en deux parties dont la première montre une image naturelle et la seconde parle de sentiments.

Matsumo Munefusa dit "Bashô" (1644 – 1694) fait de la poésie un art raffiné. Il développe le "Haïku". C’est un poème court, un tercet de 17 syllabes, le premier et le troisième vers sont pentasyllabiques et encadrent un vers heptasyllabique (c’est-à-dire 5/7/5 pieds). Il doit contenir un mot de saison et un seul.


Haïkus de Deckeyser Albert, intitulés Saisons